Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Poème d’Adieu au Colonel BELTRAME

Il s'appelait Arnaud BELTRAME,

Un homme de coeur, une grandeur d'Âme.

Officier de Gendarmerie

Il a un jour laissé sa vie

Pour épargner celle d'autrui.

Il est mort un beau matin

Sous les coups d'un assassin

Un terroriste sans foi ni loi

Qui l'acheva au nom de quoi

D'une idéologie cruelle

Qui chaque fois nous interpelle

Et fait de nous des infidèles

Des mécréants pour ces rebelles.

Respect à vous mon Colonel

Parti sans bruit, sans un adieu

Rejoindre au plus haut des Cieux

Au Firmament des gens glorieux

Le Crépuscule des Dieux !

 

Écrire un commentaire

Optionnel