Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Hommage à notre Ami COUTEAU Marcel Président de l'AEGM

Hommage à MARCEL

Je voudrais, avant de commencer cet hommage à Marcel, vous lire un message de ses enfants, Laurent et Magali :

Papa, toi qui savait si bien parler au micro, chanter pour animer une soirée, ou encore la fête des fleurs à Granges....Aujourd'hui nous n'avons pas la voix ni les mots pour parler de toi. La douleur et le chagrin sont trop grands pour nous, nous ne pouvons prendre ta relève au micro. Nous préférons laisser un ami prendre la parole et parler de toi. On t'aime.

Aujourd’hui, je suis triste et amer à la fois; triste de la disparition soudaine de Marcel après 47 ans d’amitié et amer, parce que le sort injuste, froid et impitoyable a écourté la vie de cet homme qui méritait encore de longues années de bonheur et d’affection.

La vie est un flambeau qui se consume chaque jour un peu plus davantage, jusqu’à son extinction totale, la mort ; mais ce flambeau parfois, selon les coups de vent de la vie, peut s’éteindre en un instant hélas!

Et ce flambeau aura été pour Marcel toute sa flamme de vivre, de partager, de donner et d’aimer.

André MALRAUX avait écrit dans son roman Les Conquérants " une vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie » ; cette vie Marcel, avait pour toi une vraie valeur et malgré ton combat contre la maladie, c’est cette dernière qui a emporté tes convictions profondes et ta conception de l’existence même.

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé » Ô combien cette citation de Lamartine est empreinte de vérité, de tristesse et de désolation ; hélas oui, un être cher disparaît et tout est annihilé !

Marcel était à l’image de ces deux citations, car il avait eu une vie bien remplie malgré quelques vicissitudes qu’il avait rencontrées au cours de son existence.

C’était un battant, un homme de cœur bon et généreux, qui se dépensait sans compter afin de rendre service à son entourage, sa famille, ses amis et tant d’autres personnes.

Marcel était né le 26 Janvier 1950 à CASTELJALOUX, un charmant village du Lot et Garonne.

Dès l’âge de 14 ans il entrait comme apprenti dans une fonderie de la commune; il y restera jusqu'à ses 18 ans.

A l’issue de son service militaire au 151ème Régiment d'Infanterie à METZ, , Marcel intégra l’Ecole Préparatoire de Gendarmerie de Chatellerault.

En 1971, j’accueillais Marcel à l’EGM 9/15 de Romans; il avait 21 ans et sortait "tout frais émoulu" (comme l'on dit dans la jargon militaire), de l’EPG de Chatellerault, c’était le début de notre amitié.

Très vite il nous surprenait par ses talents de sportif, de musicien et d’animateur ; Marcel aimait la fête !!

Nous avions formé un petit orchestre au sein de l’Escadron, Marcel y jouait de l'accordéon; il avait déjà cette voix formidable qui nous donnait des frissons chaque fois qu'il chantait l'Avé Maria" de Schubert, notamment lors de célébrations de la Sainte Geneviève ou d’obsèques.

Au sein du Comité des Fêtes, Marcel et moi organisions des soirées festives et diverses animations, dont le Noël des enfants qui connaissait chaque année un franc succès ; je me souviens du jour où Marcel avait réussi à inviter le jeune Dany Lari, qui débutait alors dans la magie, à se produire sur notre scène de la Salle des Fêtes de l’Escadron pour le bonheur de tous les enfants de la Caserne.

Marcel aimait le rugby (qu’il pratiquait déjà tout jeune à Casteljaloux puis dans une équipe Romanaise) mais également la boule lyonnaise et le vélo (il avait d'ailleurs participé aux 24 heures cyclistes de Rochefort-Sanson et s’était bien classé.); il jouait également dans l’équipe de foot de l’EGM.

Marcel avait exercé maintes fonctions au sein de l’Escadron : cuisinier, aide-gérant, ; lors de nos nombreux déplacements, il gérait la "popote" avec le souci du détail, de l’économie et de la qualité, ce qui plaisait à tous.

Mon son talent d’animateur reprenant le dessus, il s'orienta vers les Centres de Vacances de la Gendarmerie, notamment le camping du "Grand Crohot" en Gironde, qui appartenait à la Maison de la Gendarmerie ; chaque Eté, il y organisait de nombreuses animations qui restent encore dans les mémoires.

En 1986, Marcel prit sa retraite de la Gendarmerie et créa l’Association des Anciens de l'Escadron de Gendarmerie Mobile (AEGM) ; L’EGM 9/15 (qui fut autrefois le 2/8 puis le 2/5) fut dissout en 1987 et la caserne BON détruite pour laisser place à « MARQUES AVENUES »…................ce fut un grand moment de « solitude » !!

Il entreprit une seconde carrière dans le privé, tout d’abord comme Responsable du Service Sécurité au Géant Casino de Bourg de Péage puis convoyeur de fonds à la Sté Transval à Valence.

En 1990, il entra chez "ATAM Uniformes" à Valence comme commercial; il parcourait la France pour livrer les commandes (Gendarmeries, Services d’Incendie et Secours, Polices Municipales)

Marcel s’était impliqué dans de nombreuses activités artistiques, musicales, sportives et sociétales dont notamment l’animation de la Foire aux Fleurs de Granges Les Beaumont, manifestation très renommée qui se déroulait chaque année le 1er Mai ; il participait à des animations pour des mariages et allait chanter dans des Maisons de Retraite en tant que membre du « Groupe Lyrique et Variétés" de Romans.

En 2007, Marcel cessa toute activité professionnelle et prit une retraité définitive bien méritée, non sans avoir passé la main à son fils Laurent, qui plus tard créera sa Sté « Rhinodefense.

J’allais lui rendre visite de temps en temps lors de mes sorties VTT et c’était toujours avec plaisir qu’il m'accueillait; nous parlions du temps passé, de nos jeunes années de "moblot", de notre vie de retraité, de l’AEGM, des anciens trop tôt disparus, etc..

Marcel, c’était aussi un époux, un père et un grand-père aimant et attentif ; à sa mère Lucette, à son frère Roger, à Adeline, Arnaud et leurs enfants, à son Epouse Eveline, ses enfants Laurent et Magalie, ses petits enfants Emma, Elynn, Louam, Mylenn et Aedan, nous adressons toute notre sympathie, notre amitié, notre soutien et leur exprimons nos condoléances les plus sincères et attristées.

Aujourd’hui, notre Président n’est plus et l'Amicale se réduit telle une peau de chagrin; les derniers "dinosaures" ont disparu et l’AEGM sombrera bientôt dans l'oubli, mais elle aura fédéré durant des années des liens d’amitié indéfectible entre tous ses membres!!

Tu as bien mérité de la gratitude de toutes celles et ceux qui t’ont connu et si ton âme s’est envolée, ton image est restée gravée à jamais dans nos mémoires.

Je ne te dis pas Adieu, mais au Revoir !!

Repose en Paix Marcel

                                                                                                                

                                                                                                               Mercredi 10 Octobre 2018

                                                                                                                     MALFIONE James

Écrire un commentaire

Optionnel